Le cinéma des rues en Thaïlande

Le cinéma des rues en ThaïlandeArte
BANGKOK, LA CAPITALE THAÏE est une ville sans répit : bruyante, polluée, embouteillée, étouffante. C’est pourtant une cité chaleureuse, bruissante et souriante, dès que l’on s’égare loin des grands axes de circulation.

La Thaïlande produit autant de films que la France. Une production méconnue qui franchit peu les frontières du pays et qui finit pour l’essentiel sur des écrans tendus dans les rues des villes thaïes. Chaque soir, dans Bangkok, de grandes toiles blanches se tendent, les marchands ambulants préparent leur stand et les spectateurs affluent au gré des heures. Les séances sont gratuites, offertes par des entreprises, des temples, des familles. Les spectateurs sont en grande majorité des voisins. Peu sont cinéphiles ; ils viennent deux heures, toute la nuit, dix minutes, pour manger, discuter. Et parfois regarder les films.
OBSERVER LE MONDE
AVEC RIGUEUR,
LE COMPRENDRE
ET LE TRANSMETTRE