Le football ukrainien veut refaire école

Le football ukrainien veut refaire école
AU LENDEMAIN DE L'EURO DE FOOTBALL, un regard sur les centres de formation ukrainiens tiraillés entre obtenir des résultats à tout prix, notamment en faisant venir des joueurs étrangers, et prendre le temps de reconstruire une génération de footballeur nationaux.

« Après la chute de l’Union soviétique, quand l’Ukraine a acquis son indépendance, s’est formé, ce qu’on appelle, ici, un trou. Beaucoup d’entraîneurs sont allés travailler là où ils pouvaient gagner leur vie. Après la fuite de ces spécialistes de nouveaux entraîneurs sont arrivés, mais ils ne sont pas encore au niveau.
(...) On fait venir les joueurs étrangers alors que nos élèves de 16-17 ans ont besoin de temps. Mais dans le business du football le temps presse. Personne ne veut attendre, le résultat doit être rapide. » Olexandre Shpakov, entraîneur de l’école du Dynamo de Kiev.

Bande-annonce.
OBSERVER LE MONDE
AVEC RIGUEUR,
LE COMPRENDRE
ET LE TRANSMETTRE